mercredi 17 août 2016

Six-Word Story [2]

"Can't sleep. The universe is humming."

"Impossible de dormir. L'univers bourdonne."


[Ma préférée jusqu'ici, mais la traduction française tombe à plat...
En 2006, le magazine WIRED a demandé à plusieurs auteur.e.s de science-fiction de se prêter à l'exercice d'écrire une histoire en 6 mots. J'ai décidé de me prendre également au jeu.
Je partagerai certaines de mes #6WordStory ici. D'autres seront sur Twitter.
]
 

vendredi 12 août 2016

Six-Word Story [1]

"Mission accomplished. ...Can I die, now?"

"Mission accomplie. ...Je peux mourir, maintenant ?"


[Plus petite que la nouvelle, il y a la micronouvelle.
L'exemple le plus connu est le fameux "For Sale: baby shoes, never worn." (A vendre: chaussures bébé, jamais portées), une histoire en six mots attribuée à Ernest Hemingway. 
En 2006, le magazine WIRED a demandé à plusieurs auteur.e.s de science-fiction de se prêter à l'exercice. Mon ami Silver a partagé cet article aujourd'hui et ... j'ai décidé de me prendre au jeu.
Je partagerai certaines de mes #6WordStory ici. D'autres seront sur Twitter.
]

mardi 7 juin 2016

100 jours, 100 textes : Cassée


28 avril 2016 
Cassée

J'en ai appris beaucoup sur moi ces dernières années.
Ces découvertes se sont faites à marche forcée, dans la douleur et la tristesse. J'ai dû faire le deuil de cette partie de moi qui n'existerait probablement jamais, le deuil de l'avenir que je m'étais imaginé. Et puis vivre avec ce bout de moi, ce poids mort, que l'acceptation érode peu à peu.
J'espère qu'elle en viendra un jour à bout et que je pourrais me regarder dans le miroir sans penser à ce mot : cassée.

Je viens de me rendre compte qu'il va falloir faire le deuil d'autre chose. Il est probable que plus jamais personne ne me dise "je t'aime". C'est tout bête, mais ça ne m'avait jusqu'ici jamais traversé l'esprit. Je l'entendrais sûrement de la bouche de ma mère, de celle de mes amis, peut-être, mais ça sera tout.
Je n'aurais personne à qui le dire non plus. Personne à regarder avec cette adoration totale et acceptation complète en pensant "Mon dieu, comme je l'aime...".
C'est ça aussi, se sentir cassée : c'est regarder une partie de soi qui avait l'air intacte et la trouver pleine de micro-fissures. Et espérer que le temps les remplisse et les lisse.

Avant qu'elle ne brisent pour de bon.


[Le 19 avril 2016, je me suis lancée dans un challenge nommé #the100dayproject. 
Le but du challenge est de produire quelque chose, chaque jour, pendant 100 jours.  
Alors j'ai décidé que tous les jours, pendant 100 jours, j'allais choisir un mot et écrire un texte dans mon carnet. 
Peu importe s'il faisait 3 lignes ou 3 pages.